Bistro Bar Blog

vendredi 2 juin 2017

Thomas Pesquet, le retour ...

Ainsi donc, notre navigateur Thom-Thom national est rentré au bercail ...

Oui, je sais, le ton est un peu ironique; ceux qui s'en étonnent pourront lire au préalable l'article d'Hélios consacré à l'ISS, ici.

Donc, retour de là haut après un trajet éprouvant durant trois heures. Bravo, ils font des progrès, en 2016, il fallait quatre heures pour rentrer, C'est beaucoup mieux qu'à l'aller qui a duré ... 49 heures  ... pour la même altitude ... alors qu'il faut 8 mn et demi pour atteindre l'orbite souhaitée ...

49 heures passées dans cette position là :

notre Thom Thom est à droite.
Heureusement Thom Thom et ses copains sont entraînés à retenir leurs besoins naturels pendant 49h ...



Un petit retour sur le décollage de la fusée Soyouz, avec le lancement en direct en cette belle soirée du 17 nov 2016 :


Croyez vous qu'ils auront renoncé à bidonner cette vidéo diffusée donc en direct ?
Ben non ...

mn 0 : le vaisseau reflète la lumière en trois endroits verticaux. il y a un ovale bleu entre les deux principales.
mn 0,35 : disparition de l'ovale bleu, disparition des traces lumineuses. Les russes ont l'idée éblouissante d'orienter leur rampe de spots lumineux vers les spectateurs et non pas vers la fusée ... Eblouissant au sens visuel du terme, bien sûr..
mn 0,41 : décompte à 1,00 mn. Donc on décollera à 1,41 ? Moui ?
mn 1,30 : changement de plan. Le haut de la ligne d'alimentation du 3è étage est brillamment éclairé, il ne l'était pas une seconde avant. La source lumineuse ne peut provenir que de la tour métallique qu'on voyait à gauche au plan précédent ... tour qui ne portait aucun dispositif d'éclairage bien sûr ... Quant à la rampe de spots lumineux précédemment à droite, elle a du s'envoler avant la fusée ...
mn 1,32 : Allumage moteur avec 9 sec d'avance sur le décompte. soit une erreur de27600/3600*9=69 kms pour le rdv avec l'ISS.  Camarade chronographe, pour vous, c'est la Sibérie. Profitons de l'éclairage provenant de l'allumage moteur pour remarquer que la rampe d"alimentation du deuxième étage n'est plus à la même place qu'à 1,29.
mn 1,39 : décharge lumineuse bien curieuse qui illumine le ciel, la fusée... mais pas le mât à gauche.
mn 1,43 : en plein décollage, passage à un plan virtuel CGI .... ben zut alors, le moment le plus intéressant saboté en pleine action .... le bruitage moteur démarre avec deux secondes de retard.
mn 1,49 : l' a pas eu le temps de s'élever qu'on la voit déjà par en dessous ... une faille dans l'espace temps ?
mn 2,20 : admirez comme les 6 tuyères rondes dessinent une étoile à branches triangulaires tout en projetant de la lumière perpendiculairement à l'axe d'échappement des gaz ...

Bon, assez ri, retour sur ... le retour ...

Donc, le module une fois désarrimé de l'iSS, s'insère sur une orbite prévue automatiquement et fait une fois le tour de la Terre pour trouver le bon point de chute selon le bon angle ....Si l'angle est trop petit, la capsule part dans l'espace, et on se demande alors pourquoi l'ISS elle même ne subit pas cette dramatique issue, et si 'l'angle est trop large, la capsule est incontrôlable dans sa chute, et on se demande comment l'ami Félix Baumgartner a réussi à sauter verticalement de 39 376 mètres. 

Après on a ça :

Je me demande bien pourquoi on sacrifie le module orbital et le module de service vu qu'un coup de badigeon de résine anti-thermique économiserait des sommes folles à chaque retour. Non, on préfère les séparer à coups de boulons explosifs, qu'aucun fabricant mondial n'a à son catalogue. On ne protège pas non plus les systèmes de communications radio qui seront coupés pendant 3 mn à la rentrée à cause de la chaleur ... Pourtant, ils nous envoient des images de la surface du Soleil qui passent très bien au travers des 2 millions de degrés de la couronne solaire, et même pas mal.

Ledit bouclier anti-thermique, réservé au module de commande, protège not' petit Thom- Thom des 2000°C à la rentrée dans l'atmosphère. Du temps d' Apollo XI, c'était 4000°C, tout fout l'camp. C'est quand même ballot que les agences spatiales n'équipent pas leur astronautes avec une GOPRO à 100€, ils pourraient nous filmer cet instant magique de la rentrée sans l'espace, environnés de flammes ...

Bon, ça crame un peu la peinture du module, quoique pas partout, mais pas les parachutes en nylon, ni les bonshommes à l'intérieur qu'on protège ... en leur faisant boire de l'eau au préalable ...
Pas moyen de trouver sur Internet une photo du bouclier une fois retombé sur terre !?!

16h10 :la capsule vient d'atterrir ... pas moyen de voir les rétrofusées en action .... ça fait une mn de retard sur l'horaire officiel. Aux vitesses et angles de rentrée dans l'espace, on aurait dû tomber quelques centaines de kms plus loin... (amenez moi le camarade chronographe. il est déjà en Sibérie, camarade. ah, zut. Envoyons le plus loin encore, camarade, dans l'espace, dans l' ISS. Crétin, tu sais bien que l'ISS n'existe pas !)

Ah, Thom-thom est rentré sain et sauf. Ouf !


Voilà un garçon qui d'après le service médical vient de suer des litres pour évacuer la chaleur, façon teckel hyper-ventilé ... ça se voit pas trop, hein ?
Il a même les cheveux plus courts qu' à son départ il y a six mois. Aussi, je me demandais où était passé le coiffeur de m'sieur Hollande ...

Bon, je vous quitte, je vais rejoindre le camarade chronographe ...


13 commentaires:

  1. Peut-que le complot de la NASA c'est de faire croire aux complotistes que tout ça est bidon en n'omettant volontairement de montrer des images pendant la descente à bord du soyouz et post atterissage... Pour que ces derniers passent pour de gros débiles car selon certains, les complotistes sur des sujets comme l'ISS sont la lie de l'humanitié (oh la belle accusation inversatoire comme quand cameron disait que les complotistes sur les attentats étaient pire que les terroristes eux-mêmes).

    ...

    RépondreSupprimer
  2. ah, merci ! Trop bien !
    N'ai pas tout saisi mais te fais confiance !

    Quand est-ce que les gens réaliseront que certains les prennent pour des c*** ?!

    Si après tout ça le cœur vous en dit,
    voici une petite chanson illustrée avec des photos prises soi-disant depuis l'ISS -
    http://www.dailymotion.com/video/x4jpbob_nicole-croisille-assez-paroles-musique-claude-nougaro-photos-reid-wiseman_music

    Merci pour tout.

    RépondreSupprimer
  3. Excellent, Valuebreak ! Bon moment de rigolade...

    RépondreSupprimer
  4. Et si vous voulez une diffusion en live des studios, c'est ici : https://www.youtube.com/watch?v=RtU_mdL2vBM

    RépondreSupprimer
  5. Le but de tout ce cinoche au propre comme au figuré sur "l'espace" c'est de nous faire croire que l'on vit sur une boule qui tourne à un millier de km/h sur elle même et fonce dans l'espace à des milliers de km/h mais chaque soir quand tu regardes le ciel c'est toujours le même !!!
    En tout cas russes, ricains, chinois, japonais, français : tout le monde trempe dans la magouille de l'espace; cela doit être important pour leur pouvoir tout ce foin de la conquête de l'espace made in hollywood. Bah quand t'as compris leur truc c'est rigolo et tu les vois à poil !Le pauvre Péquet il ne sait pas que sa vie va être un enfer maintenant "à la Jean Claude Roman"...

    RépondreSupprimer
  6. Vous croyez vraiment ce que vous dites ? C'est tellement pathétique !
    La recherche de vérité ok mais là... je ne sais même pas si il faut en rire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En rire ? Pourquoi ?
      C'est triste à pleurer plutôt !
      Des milliards utilisés (quoique ça donne des emplois à du monde !) mais des mensonges dans tous les cas que l'ISS soit dans l'espace ou au sol dans un désert le problème est le même !
      Faire croire que ...

      Supprimer
  7. Bonjour et merci pour l'article.
    Une petite rectification, il ne s'agit pas d'une ovale bleu mais d'un cercle bleu. Celui-ci est toujours présent et se voit mieux sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=iRVrOtd2CLQ
    On peut voir également à 2mn00 soit 1mn après le décollage les flammes de la combustion être à l'horizontale, puis en haut.
    Merci et bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  8. Envoyé spécial : Première interview de Thomas Pesquet - le 8 juin 2017

    https://www.youtube.com/watch?v=M-4iW97Bbns

    RépondreSupprimer
  9. L'aventure spatiale, quelle belle escroquerie à l'image de ce monde ! Mensonges et manipulations à tous les étages !

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour le lien.
    C'est bien de savoir que cela ne coûte que 2€ par an et par personne pour envoyer un Clown en vol orbital.
    Toutes ses questions m'on l'aire d'avoir été mûrement réfléchi entre eux avant qu'Elise Lucet les poses et qu'il y réponde!
    Merci.

    RépondreSupprimer
  11. b'en moi je suis souvent dans la lune pour pas un rond et ce depuis bien longtemps

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.